Accueil du site Social - Médico social
 

Les démunis sont toujours plus pauvres, selon le Secours catholique

Article publié le jeudi 9 novembre 2006.


Dans son rapport annuel qui doit être publié jeudi 9 novembre, le Secours catholique souligne un accroissement de la proportion des plus de 50 ans et une baisse du pouvoir d’achat parmi les personnes aidées par l’organisation.

En 2005, le Secours catholique a rencontré environ 689 000 "situations de pauvreté" (contre 650 000 en 2004), chez des personnes seules ou des familles en difficulté. Il est venu en aide à environ 1,57 million de personnes (850 000 adultes et 720 000 enfants). 44 % des situations de pauvreté rencontrées concernent des personnes seules. La proportion d’étrangers sans papiers ou en attente de régularisation est pratiquement inchangée, à 28,4 %.

Dans son rapport, l’association met en lumière le vieillissement de cette population : la proportion des jeunes ne change pas, celle des 20-40 ans diminue par rapport à 2001, en revanche les 40-65 ans - et de façon encore plus nette les 50-60 ans - sont plus nombreux qu’auparavant. En septembre, le collectif Combattre la solitude soulignait aussi dans une enquête sur l’isolement des personnes âgées que le minimum vieillesse n’est que de 110 euros par mois et que beaucoup de veuves n’ont pour vivre qu’une petite pension de réversion : pas assez dans les deux cas pour vivre "comme avant".

MOINS DE MARGE POUR LES DÉPENSES COURANTES

Parmi les personnes que l’association a rencontrées en 2005, 11,5 % n’avaient aucune ressource (ce que l’organisation attribue notamment au délai de constitution des dossiers) et 31,6 % touchaient le revenu minimum d’insertion. Globalement, 42,9 % de l’ensemble des foyers ne vivent que des transferts sociaux. Le revenu moyen des personnes rencontrées (hormis celles qui sont absolument sans ressources) était de 793 euros mensuels en 2005 (+ 2,4 %). Compte tenu de l’inflation (1,8 %), cela représente une petite hausse du pouvoir d’achat par rapport à 2004 mais après les baisses observées les deux années précédentes, le pouvoir d’achat du revenu 2005 n’a pas changé depuis 2000. Toutefois, comme l’augmentation des loyers (+ 3,1 % dans le parc social à + 4,1 % dans le privé) a été plus rapide que celle des revenus, les familles ont encore moins de marge pour les dépenses courantes.

Le Secours catholique compte 65 900 bénévoles, 974 salariés et 4 000 équipes locales. Il a été fondé en 1946 par Mgr Jean Rodhain et reconnu d’utilité publique en 1962.

http://lemonde.fr


Répondre à cet article

Forum de l'article