Accueil du site Energie Nucléaire
 

Arrêt d’urgence d’un réacteur nucléaire en Norvège

Article publié le mercredi 13 septembre 2006.


Un réacteur nucléaire, utilisé à des fins de recherche et situé à 25 kilomètres d’Oslo, a été arrêté d’urgence dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 septembre, des niveaux élevés de radioactivité y ayant été détectés. Ces niveaux anormaux de radioactivité ont été constatés à l’intérieur du réacteur, mais pas à l’extérieur du bâtiment l’abritant.

"Vers 3 heures cette nuit, l’alarme du réacteur de l’Institut technique d’énergie, à Kjeller, s’est déclenchée. Le réacteur a immédiatement été éteint. Aucune radioactivité au-dessus des valeurs normales n’a été mesurée en dehors" du bâtiment, a indiqué l’Agence norvégienne de protection de la radiation dans un communiqué.

"La situation est sous contrôle, le réacteur a été fermé et toutes les mesures d’urgence ont été prises. Ce que nous faisons maintenant est (...) d’essayer de procéder à d’autres mesures autour, pour s’assurer qu’aucune fuite n’a eu lieu", a-t-elle précisé, ajoutant que "jusqu’à présent, aucune fuite en dehors de l’endiguement n’a été détectée".

Un responsable de l’Agence, Ingar Amundsen, a dit qu’il était encore trop tôt pour pouvoir fournir les causes de l’incident, considérant qu’il pourrait s’agir "d’une fuite au niveau de la gaine métallique contenant le combustible nucléaire". "

Des prélèvements de l’eau dans le réacteur vont être analysés et les résultats pourraient être connus au cours de la journée. Aucune évacuation de population dans les environs du réacteur n’a eu lieu et personne ne se trouvait à l’intérieur du bâtiment lorsque l’alarme s’est déclenchée.


Répondre à cet article

Forum de l'article