Accueil du site Résistance
 

(JPG) Pour rire encore et encore avec Coluche

de Roberto Ferrario, publié sur www.bellaciao.org
Article publié le lundi 19 juin 2006.


Entre la censure médiatique et une société française encore muselée par ses tabous (homosexualité, drogue, racisme... ), la grossièreté maîtrisée de "Michele Colucci" vient bousculer l’ordre établi.

"Camarades ! Le capitalisme, c’est l’exploitation de l’Homme par l’Homme. Le syndicalisme, c’est le contraire."

"Le communisme c’est la seule maladie grave qu’on n’ait pas expérimenté sur les animaux."

"Les hommes politiques mettent de l’argent dans les prisons et pas dans l’éducation. Une chose est sûre lorsque l’on est ministre : on ne retournera pas à l’école. Tandis qu’en prison..."

"La liberté, c’est un mot qui a fait le tour du monde et qui n’en est pas revenu."

"C’est pas dur la politique ! La politique c’est cinq ans de droit et tout le reste de travers."

"La moitié des hommes politiques sont bons à rien. Les autres sont prêt à tout."

"Les politiciens, il y en a, pour briller en société, ils mangeraient du cirage"

"Les gens élisent un président de la République et après, ils disent : c’est quand même un mec formidable, puisqu’il est président de la République."

"Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler ; les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire."

"Les dirigeants ont promis qu’ils tiendraient bien leur promesses. Entendez par là qu’ils ne sont pas près de les lacher."

"Les gens disent tout le temps : "Moi j’ai voté pour celui-là, et puis maintenant au lieu de foutre du pognon dans les écoles, il met du pognon dans les prisons !" Hé ! dis donc, il y a un truc dont on est sûr quand on est ministre, c’est qu’on ne retournera pas à l’école, tandis qu’en prison..."

" Les hommes politiques, c’est des hommes qui font le même métier que moi sauf qu’ils mettent moins de rouge sur le nez. Mais ça je pense qu’ils devraient en mettre plus, ils feraient plus marrer."

"Ça fait beaucoup marrer les gens de voir qu’on peut se moquer de la politique, alors que dans l’ensemble, c’est surtout la politique qui se moque de nous."

"Le Conseil des sinistres, c’est le mercredi, le jour des gosses. Ils vont au sable, ils font des pâtés, c’est sympa. Le Garde des seaux est là."

"Les hommes politiques, c’est comme les trous dans le gruyère : plus y a de gruyère, plus il y a de trous, et malheureusement, plus il y a de trous, eh bien moins il y a de gruyère."

"Il semblerait que le préservatif soit un très bon emblème politique : il jugule l’inflation, il permet quand même l’expension, il limite la surproduction et il offre une impression de sécurité satisfaisante."

"A cette époque où tout augmente, nous sommes heureux d’apprendre que les kilomètres, les mètres et les centimètres n’ont pas varié depuis le derniers septenat. Bravo !"

"Homme politique, c’est une profession où il est plus utile d’avoir des relations que des remords"

"Le P.C. c’est là où il y a des vieux fossiles dont certains sont complètement marteaux !"

"Maintenant, j’ai trouvé une combine, je milite. À chaque fois que je prends le taxi, je donne pas de pourboire et j’lui dis : "Vous vous rappellerez, hein : j’suis du R.P.R. ! "

"Jean-Marie Le Pen n’a pas de sang arabe. Ou alors, sur son pare-chocs, peut-être."

"Le Pen dépasse les borgnes - à la télé il fait führer."

"Jean-Marie (Le Pen) a dit : "Le racisme, c’est comme les nègres, ça ne devrait pas exister"

"Vous savez, la différence qu’il y a entre le parti communiste et le beaujolais ? C’est que le beaujolais est sûr de faire 12.5 !"

"La CGT : le Cancer Généralisé du Travail ; à ne pas confondre avec FO ; Farce Ouvrière."

"La C.G.T., c’est le Cancer Général du Travail ; encore que Krasucki dit que c’est faux, parce que le cancer évolue, pas la C.G.T. !"

"La bigamie, c’est quand on a deux femmes ; et la monotonie, c’est quand on n’en a qu’une !"

"Il n’y a pas de femmes frigides ; ce sont les mauvaises langues qui disent ça !"

"Vous savez ce que c’est un spermatozoïde avec un attaché-case ? C’est un représentant de mes couilles."

"SIDA : Sauvagement Introduit Dans l’Anus."

"Le sida peut aussi s’attraper sur les toilettes. Mais c’est pas là que c’est le plus confortable."

"Les homosexuels ne se reproduisent pas entre eux et pourtant ils sont de plus en plus nombreux."

"Un journal coupé en morceaux n’intéresse pas les femmes. Par contre, un femme coupée en morceaux intéresse les journaux."

"Quand il pleut des roubles, les malchanceux n’ont pas de sac."

"Ma mère me disait : "Si tu sors dans la rue, fais bien attention qu’il ne t’arrive rien." Mais s’il ne t’arrive rien, c’est ce qui peut arriver de pire quand t’es môme."

"Ma femme et moi, on a des relations sexuelles ! Mais dans l’ensemble ils viennent pas souvent. Et puis surtout, il y en a qui viennent quand je suis pas là !"

"Gynécoloque, c’est un métier accessible aux sourds. En effet il n’y a rien à entendre et on peut lire sur les lèvres."

"Ce n’est pas ce qu’on dit qui est important, c’est ce que les autres comprennent qui est important"

"On ne peut pas dire la vérité à la télé : Il y a trop de monde qui regarde."

"L’art de dire la vérité sans mentir, c’est fermer sa gueule."

"Faire un malheur au théâtre c’est faire plein de petits bonheurs."

"Vous savez comment on appelle une frite enceinte ? Une pomme de terre sautée."

"Je rappelle qu’aux échecs, si la victoire est brillante, l’échec est mat."

"Aujourd’hui c’est la Toussaint, c’est la fête de tout l’essaim et j’en profite pour dire bonjour aux abeilles"

"Défense de cueillir des noisettes sous peine d’amandes !"

"Deux choses importantes à acheter pour les années qui viennent : un bon plumard et une bonne paire de pompes. Parce qu’en général quand on n’est pas dans l’un on est dans l’autre !"

"Cinq millions et demi de conducteurs français ont une mauvaise vue. Heureusement, leur nombre diminue de jour en jour."

"On met des croix au-dessus des lits parce que Jésus a été crucifié. T’imagines s’il avait été noyé ? Tu nous vois avec un bocal au-dessus du lit ?"

"La hausse du pétrole entraîne des inquiétudes chez les handicapés-moteurs."

"Info : le Milieu a tué un parrain. C’est bien. Deux par deux, ce serait mieux."

"De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent."

"Le hasard fait bien les choses ? J’en connais un, il a pas dû être fait par hazard, alors."

"Il picole trop. Rien qu’avec ce qu’il renverse, on pourrait ouvrir un bistrot !"

"Pauvre, moche et grosse : y en a qui exagèrent !"

"La vitesse de la lumière est supérieure à celle du son. C’est pourquoi, bien des gens ont l’air brillants jusqu’à ce qu’ils ouvrent la bouche."

"La médecine est un métier dangereux : les clients qui ne meurent pas peuvent porter plainte."

"Le tiercé : "Si vous avez joué le 8, le 12 et le 8, vous vous êtes trompé, vous avez joué deux fois le 8..."

" J’ai croisé un copain l’autre jour. J’y ai fait " Coucou ! " Y m’a pas reconnu ! Remarquez, lui il est tellement con ça s’trouve c’était pas moi hein !"

"Descartes disait que l’intelligence, c’est la chose la mieux répartie chez les hommes, n’est-ce pas, parce que, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge, hein ! C’est ça le piège ! Ah non, mais... Hé ! Je le dirais à Descartes que vous l’avez applaudi, ça va y faire plaisir !"

"Les mecs ils voulaient pas d’un Polonais (comme pape), ils voulaient un Italien hein, sur la place Saint-Pierre. Fallait les voir les Italiens : "Des papes, des papes, oui mais des Panzani !" "

"C’est sympa le stop ! On tombe sur des types, ils vous emmène dans leur bagnole, ils vous offrent des cigarettes, ils vous invitent à bouffer, ils vous retiennent à dormir, y en a même qui vous donne du pognon. Si, pour qu’on se barre. Ah oui ! Enfin on donne ce qu’on veut, hein."

"J’avais un copain y s’appelait Cocu. C’est agréable ! Il osait pas se marier. Pourtant il en avait trouvé une qui voulait bien. Peut-être pour ça qui voulait pas ! Alors pour se donner du courage, y s’étaient cuités tous les deux. Il est arrivé devant le maire avec sa promise bourrée. Tiens... ça fait rigoler ça d’habitude, promise bourrée. Ah non ! Cuitée ! Promise cuitée, c’est promise cuitée qui fait rigoler !"

"Au bureau, j’ai un copain il a les coliques frénétiques et un autre qui a une petite virale ! Hein ? Vérole ? Oui, peut-être... J’sais pas... Je connais rien, mais, en tout cas, c’est une petite la sienne ! Si, c’est la secrétaire qui me l’a dit. Et le chef, il a un infarctus, non, pas ici. Dans le myocarde !"

"25% des Français pensent que le Soleil tourne autour de la Terre : c’est la Terre qui tourne autour du Soleil. Il y a quand même 25% des gens qui pensent le contraire ! 25% des Français qui pensent que le Soleil tourne autour de la Terre et 45% qui pensent que Chirac ferait un bon président... Voilà... C’est l’ignorance qui est un désastre. C’est pas le Soleil. C’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison !"

"On a beaucoup exagéré avec le climat de la Normandie, hein ! Moi je vois, j’y suis allé trois fois cet été, il a pas neigé une seule fois. Et puis...euh... le climat est très sain pour celui qui supporte les botes en caoutchouc. Et puis, le mec qu’est copain avec une grenouille, il l’emmène, elle est contente ! Non ! Évidemment ! En Normandie il pleut un petit peu, mais en France, il pleut partout un petit peu. En Normandie, il pleut un petit peu partout... bon !"

"Monique, je l’ai pas violée. Euh. Pas plus que les autres. Et puis je vous ferais remarquer que violer c’est quand on veut pas. Moi je voulais, moi..."

"Maintenant, ils vendent du beurre dans les sex-shops, depuis le Dernier Tango à Paris : "Charentes-Poitou, ça rentre partout". C’est rigolo ça. C’est rigolo."

"D’aucuns diront que le syndicalisme est à la société moderne ce que le Mercurochrome est à la jambe de bois. A ceux là je dirai, rappelez-vous l’essentiel : Le capitalisme, c’est l’exploitation de l’homme par l’homme. Le syndicalisme, c’est le contraire !"

"Les artichauts, c’est un vrai plat de pauvres. C’est le seul plat que quand t’as fini de manger, t’en as plus dans ton assiette que quand tu as commencé !"

"À vingt heures, à la télé, quand tous les pauvres sortent du travail, on ne peut pas dire toute la vérité. Sinon, la majorité n’irait pas travailler le lendemain."

"Qui prête aux riches prête à rire."

"L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres. Ce qui est la moindre des choses."

"Les pauvres sont des gens comme nous, sauf qu’ils n’ont pas d’argent."

"Le prix de l’or augmente. Pauvres, achetez vite de l’or."

"Si on écoutait ce qui se dit, les riches seraient les méchants, les pauvres, les gentils. Alors pourquoi tout le monde veut devenir méchant ?"

"Si tous ceux qui n’ont rien n’en demandaient pas plus, il serait bien facile de contenter tout le monde."

"Maintenant, j’arrive enfin à dépenser le pognon que je gagne. C’est pas tout de gagner un milliard par an, il faut encore le dépenser..."

"Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison."

"La société n’a pas voulu de nous ? Qu’elle se rassure on n’veut pas d’elle non plus !"

"J’apelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes , les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les apprentis, les Noirs, les piétons, les Arabes, les Français, les chevelus, les fous, les travestis...."

"C’est moche, c’est sale, c’est dans le vent"

"Je revendique le droit de me moquer de tout, y compris de ceux qui prennent leur vie au sérieux"

"Je ne suis pas un nouveau riche, je suis un ancien pauvre"

"Je suis capable du meilleur et du pire. Mais, dans le pire, c’est moi le meilleur"

"L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres. Ce qui est la moindre des choses."

"C’est pas vraiment de ma faute si y’en a qui ont faim, Mais ça le deviendrait si on y changeait rien."

"Sois fainéant Tu vivras content"

"Avoir l’air con peut être utile, mais l’être vraiment serait plus facile."

"Un pays neutre, c’est un pays qui ne vend pas d’armes à un pays en guerre. Sauf s’il paie comptant."

"L’intelligence, c’est pas sorcier, il suffit de penser à une connerie et de dire l’inverse."

"J’ai essayé toutes les drogues : le hasch, l’héroïne... J’ai même goûté au Martini..."

"Avoir l’air con peut être utile, mais l’être vraiment serait plus facile."

"Moi, j’ai baisé une femme... Je lui ai filé un rancard, et je n’y suis pas allé !"

"Mesdames, un conseil. Si vous cherchez un homme beau, riche et intelligent... prenez-en trois !"

"Attention au surmenage. Et surtout quand vous ne regardez rien, pensez à retirer vos lunettes !"

"Le plus dur pour les hommes politiques, c’est d’avoir la mémoire qu’il faut pour se souvenir de ce qu’il ne faut pas dire."

"Quand on s’endort avec le cul qui gratte, on se réveille avec les doigts qui puent."

"Certains ont l’air honnête, mais quand ils te serrent la main, tu as intérêt à recompter tes doigts."

"En Ecosse, un homme a été arrêté pour attentat à la pudeur... parce qu’il s’épongeait le front avec son kilt."

"Un spermatozoïde avec un attaché-case, c’est un représentant de mes couilles."

"Misère ! Misère ! C’est toujours sur les pauvres gens... que tu t’acharnes obstinément."

"L’autre repris de justesse..."

"Dieu a dit : il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches, il y aura des hommes noirs et il y aura des hommes blancs... Et tous seront égaux ; mais ça sera pas facile tous les jours... Et il a ajouté : il y en aura même qui seront noirs, petits et moches et pour eux ce sera très dur !"

"Tous les Hommes sont égaux. Les Arabes sont mêmes plus égaux que les autres !"

"Je sais, j’ai l’air con. Mais l’uniforme y est pour beaucoup !"

"Dieu a dit : partageons. Les riches auront à bouffer, les pauvres auront de l’appétit."

"Y a pas de grands, y a pas de petits : La bonne longueur pour les jambes, c’est quand les pieds touchent bien par terre !"

"Y’a des gens qui ont des enfants parce qu’ils n’ont pas les moyens de s’offrir un chien."

"L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres."

"Le monde appartient à ceux qui ont le véto."

"Chez nous les fins de mois étaient difficiles, surtout les trente derniers jours."

"Il a les mains sales, tellement sales qu’on dirait des pieds."

"Dieu est comme le sucre dans le lait chaud : il est là et on ne le voit pas ; plus on le cherche, moins on le trouve."

"La chanson est une industrie parce qu’une poignée d’imbéciles a réussi à être moins con que le reste."

"vous devriez visiter Anvers... rien que pour l’endroit !"

"Gagner ta vie ne vaut pas l’coup, étant donné que ta vie, tu l’as déjà."

"Il y a deux sortes de justice : vous avez l’avocat qui connaît bien la loi, et l’avocat qui connaît bien le juge !"

"Chez ma grand-mère, tout le monde faisait sa prière avant de bouffer. Faut dire que la bouffe était tellement dégueulasse."

"Les gardiens de la paix, au lieu de la garder, ils feraient mieux de nous la foutre !"

"C’est pas plus mal que si c’était pire."

"J’ai appris qu’il fallait cueillir les cerises avec la queue. C’est déjà assez difficile avec la main."

"Plus on est de fous, moins il y a de riz."

"Un pour tous, tous pourris !"

"On croit que les rêves sont faits pour être réalisés. C’est le problème des rêves. Les rêves sont faits pour être rêvés."

"Gagner sa vie ne vaut pas le coup puisqu’on l’a déjà. "

"Si tu as besoin de quelque chose, appelle moi, je te dirais comment t’en passer"

"La dictature c’est "ferme ta gueule", la démocratie c’est "cause toujours""

"Des nouvelles du sexe : on enregistre un net durcissement de la situation."

"Les femmes seront les égales des hommes le jour où elles accepteront d’être chauves et de trouver ça distingué."

"A la télé ils disent tous les jours : "Y a trois millions de personnes qui veulent du travail." C’est pas vrai : de l’argent leur suffirait."

"La drogue a fait cent morts en France l’année dernière, l’alcool cinquante mille ! Choisis ton camp, camarade !"

"Dieu, c’est comme le sucre dans le lait chaud. Il est partout et on ne Le voit pas... Et plus on Le cherche, moins on Le trouve."

"Ce que je peux dire sur les uns et les autres : Si ça amuse les uns, tant mieux ; si ça fache les autres, tant mieux !"

"J’ai mis dans une enveloppe ce que je mettrai sur mon épitaphe en partant, c’est "Démerdez-vous !"

"Je ne suis pas allé partout, mais je suis revenu de tout."

"Pendant mon service militaire, mon corps d’armée c’était la prison."

"Je suis allé à l’école jusqu’à treize ans, j’ai raté le certificat d’études primaires, parce que l’expression ne me plaisait pas. Je ne voulais pas posséder un truc primaire."

"On m’engage à la radio. On me paie très cher et on me vire pour les même raisons que l’on m’avait engagé."

"Tous les soirs, me dis que dans le tas des mecs qui se marrent, y en a forcément quelques-uns qui devraient pas se marrer du tout. Ce que je raconte, c’est quelquefois triste, au fond. Mais surtout c’est le contraire des convictions de quelques-uns. Tiens, l’autre soir, y avait une bonne femme au ras de la scène. J’ai entendu ses réflexions. Elle était heureuse parce qu’elle pensait : "Voilà enfin un type qu’a pas peur de dire leurs quatre vérités aux étrangers qui vivent en France." Et moi, justement, qui me crève pour faire rire aux dépens des gens comme cette bonne femme-là ! Ça rend modeste, des trucs pareils."

"Pour critiquer les gens, il faut les connaître et pour les connaître il faut les aimer."

"Ceux qui me reprochent de me moquer des infirmes sont ceux qui voudraient que les infirmes n’existent plus. Moi, en rigolant, je dis qu’ils existent."

"Faire l’acteur, faut pas déconner, c’est quand même mieux que d’aller à l’usine."

"Si j’ai l’occasion, j’aimerais mieux mourir de mon vivant !"

"Si un mec voit passer la chance et qu’il ne l’attrape pas, c’est vraiment un imbécile."

"Il y a deux sortes de justice : vous avez l’avocat qui connaît bien la loi, et l’avocat qui connaît bien le juge !"

"De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent."

"Des idées, tout le monde en a. Souvent les mêmes. Ce qu’il faut, c’est savoir s’en servir."

"Certains ont l’air honnête, mais quand ils te serrent la main, tu as intérêt à recompter tes doigts."

"Il paraît que l’ennemi, c’est l’URSS. Quand je vois nos chars, je me dis : Comment faut faire pour être Russe ?"

"Vous savez certainement ce que c’est qu’un quatuor en URSS ? C’est un orchestre symphonique qui revient d’une tournée aux USA."

"Le Russe qui a eu le moins de chance, c’est Youri GAGARINE : Il a fait 17 fois le tour de la terre et il est retombé en U.R.S.S."

"Tu sais ce que c’est qu’un sandwich polonais ? C’est deux tickets de pain avec un ticket de jambon au milieu !"

"Je connais un mec qui a fait fortune en Pologne. Il a une usine de pancartes, il en vent beaucoup : 800 000 par jour. Et sur les pancartes, y a écrit : " Pas de viande ""

"Comme ils disent à Varsovie : " Boire ou conduire ?... De toute façon, on n’a pas de voiture. " "

"La guerre, faut pas s’y fier."

"Vous savez ce que je pense des cons qui écoutent la musique au garde-à-vous ? La réponse est contenue dans la question."

"L’amour rend fou. Il n’y a que la guerre qui Rambo."

"La guerre de 14, c’était pas des vacances ! Heureusement dans un sens, parce qu’il a pas fait beau."

"Ce qui nous coûte cher en France, c’est la bombe. Non seulement elle coûte un fric fou mais, en plus, elle ne sert à rien. Elle est trop petite pour attaquer les autres. Nous sommes des assassins en impuissance."

"Grâce à l’armement nucléaire, puisque nous sommes nés par erreur, peut-être mourrons nous par erreur."

"La France pourrait détruire 80% de l’URSS, si elle voulait. Mais elle veut pas, parce que les 20% qui restent sont encore vingt fois plus nombreux que nous !"

"Yannick Noah rechigne toujours à monter au filet parce que ça lui rappelle sa capture."

"Bizarre, Mgr Lustiger... Toujours en robe et jamais de sac à main !"

"Il paraît que Danièle Gilbert est moins conne qu’elle en a l’air. Il faut dire qu’elle a tellement l’air conne que l’inverse paraît impossible !"

"Gainsbourg, il fait des mélodies pour plaire à ceux qui aiment ses mélodies, et il se rase pas, il est bourré, pour faire parler tous ceux qui le detestent."

"Quand Line Renaud va chanter au Canada, elle fait un malheur, quand elle revient, elle en fait un aussi. Un malheur n’arrive jamais seul !"

"C’est pas dur la politique comme métier ! Tu fais cinq ans de droit et tout le reste c’est de travers."

"Un crédit à long terme, ça veut dire que moins tu peux payer, plus tu payes."

"Le champignon le plus vénéneux, c’est celui qu’on trouve dans les voitures."

"L’âge ingrat, chez les filles, c’est quand elles sont trop grandes pour compter sur leur doigts et trop petites pour compter sur leurs jambes."

"Tu sais ce qu’il faut pour faire un bon flic ? Un jeu de carte et un décapsuleur."

"Quand il pleut des roubles, le malchanceux n’a pas de sac."

"Les gardiens de la paix, au lieu de la garder, ils feraient mieux de nous la foutre !"

"Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire."

"À part gangster ou homme politique, des choses qui se font sans qualification, il n’y a quasiment qu’artiste !"

"Dieu a créé l’alcool pour que les femmes moches baisent quand même."

"Il n’y a pas de femmes frigides. Il n’y a que des mauvaises langues."

"Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire."

"Bite" c’est un gros mot, même si c’est une petite."

"La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout."

"Le travail c’est bien une maladie, puisqu’il y a une médecine du travail"

"Vous savez la différence entre un ouvrier et un patron ? L’ouvrier c’est celui qui sait comment on travaille, le patron c’est celui qui sait pourquoi on travaille !"

"Un chef, c’est un mec avec une mentalité d’employé, mais qui ne veut plus rien foutre."

"Gagner sa vie ne vaut pas le coup, attendu qu’on l’a déjà. Le boulot y en a pas beaucoup, faut le laisser à ceux qui aiment ça."

"Le meilleur moyen d’enrayer l’hémoragie des accidents du travail est sans doute d’arrêter de travailler. Ce qui aurait malheureusement pour conséquence immédiate d’augmenter les accidents de vacances."

"Tous les mois, j’m’achète Mode et Travaux, parce qu’il y a des patrons en papier. Y a rien de plus agréable que de se torcher le cul avec un patron quand on est chômeur."

"Les administrations, c’est des endroits où quand on arrive en retard, on croise ceux qui s’en vont en avance"

"En France, l’administration c’est très fertile : On y plante des fonctionnaires, il y pousse des impôts."

"Le gars nous donne du travail comme quatre ! Heureusement on était huit."

"Si jamais y en a un qui meurt dans l’administration sur le lieu du service, il faut lui retirer les mains des poches, pour faire croire à un accident de travail."

"Combien vous croyez qu’il y a de gens qui travaillent à la sécurité sociale ? Un sur quatre, et je suis large !"

"Le jour où la merde vaudra de l’or, les pauvres naîtront sans trou du cul."

"Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m’a débarrassé de ce que j’avais : quinze mille francs."

"On ne peut pas dire la vérité à la télé : il y a trop de monde qui regarde."

"Tout le monde a des idées : la preuve, c’est qu’il y en a de mauvaises."

"C’est pas compliqué, en politique, il suffit d’avoir une bonne conscience, et pour ça il faut avoir une mauvaise mémoire !"

"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c’est une crise. Depuis que je suis petit, c’est comme ça."

"Vous savez que les hommes politiques et les journalistes ne sont pas à vendre. D’ailleurs, on n’a pas dit combien."

"Il faut se méfier des comiques, parce que quelquefois ils disent des choses pour plaisanter."

"De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent."

"Je me promène toujours la braguette ouverte. Des fois qu’il faudrait que je compte jusqu’à 11."

"Tout ce qui m’intéresse, soit ça fait grossir, soit c’est immoral !"

"Les hommes savent-ils se reproduirent entre eux ? - Non, mais les expériences se poursuivent."

"A la sécu, tout est assuré. Sauf la pendule. Ca, on risque pas de la voler, le personnel a les yeux constamment fixés dessus."

"Tu sais comment on appelle un Noir avec une mitraillette, en Afrique du Sud ? On l’appelle Monsieur."

"Un Noir et un Blanc, c’est la même chose, sauf qu’il y en a un qui court plus vite."

"On ne dit pas un stylo noir, on dit un crayon de couleur."

"Il paraît que Dieu a dit : "Il y aura des hommes grands et il y aura des hommes petits. Il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches. Il y aura des hommes blancs et il y aura des hommes noirs. Et tous seront égaux mais ce sera pas facile. Et il y en a qui seront noirs, petits et moches et pour eux ça sera trés dur !"

"Les étrangers devraient comprendre une chose : Il vaut mieux être en bon état de santé qu’en mauvais état d’arrestation."

"Ce serait raciste de penser que les étrangers n’ont pas le droit d’être cons."

"La Chine, c’est gai. Plus on est de fous, moins y a de riz."

"Vous savez ce que c’est qu’une fillette vierge en Turquie ? C’est une petite fille qui court plus vite que son père."

"En Algérie, les gens réclament du pain - il n’y a que des Beurs. Ils sont emmerdés pour les tartines."

"Protégez les animaux, protégez les animaux." Bon, en France, on élève des poulets, mais on les mange ! En Afrique, ils élèvent des crocodiles, c’est les crocodiles qui les mangent ! Il faudrait savoir, faut protéger les crocodiles ou les Africains ?"

"Berlin, un mur, deux mondes, une seule boisson : Coca-Cola."

"Les Belges et les Suisses, c’est les deux seuls qui ont pas compris qu’en fait c’était la même chose. C’est à cause de la distance, là-bas, ils se disent, c’est sûrement pas pareil, mais ils se gourent... Non parce que un vrai con en Suisse, c’est un Belge, mais dans l’ensemble ça valait pas le coup de faire deux pays rien que pour ça, hein, ils auraient pu se démerder..."

"Quelle différence y a-t-il entre l’abominable homme des neiges et l’abominable femme des neiges ? - Une abominable paire de couilles !"

"Un conseil au parent dont le gosse a avalé du sable et du ciment : ne lui faites rien boire !"

"Un autre conseil : ne buvez pas d’alcool au volant : vous pourriez en renverser !"

"Que faire quand on a pas les dents blanches ? - Mettre une cravate marron."

"Un alcoolique, c’est quelqu’un que vous n’aimez pas et qui boit autant que vous."

"Fonctionnaire, c’est un peu comme bouquin dans une bibliothèque : plus t’es placé haut moins souvent tu sers !"

"Les hommes naissent libres et égaux, mais certains sont plus égaux que d’autres"

"J’vais vous dire : le poisson quand c’est pas frais, déjà, à manger c’est pas bon, hein ? Mais alors à vomir..."

"Y’a pas de grands, y’a pas de petits."

"La raison du plumard est toujours la meilleure !"

"Les technocrates, si on leur donner le Sahara, dans 5 ans, il faudrait qu’ils achètent du sable ailleurs."

"On m’a dit qu ’il fallait cueillir les cerises avec la queue. Je suis embêté ; j’avais déjà du mal avec les mains !"

"Une malencontreuse erreur s’est glissée dans notre tableau des champignons vévéneux. Les survivants auront rectifié d’eux même."

"Y’a des gens qui ont des enfants parce qu’ils n’ont pas les moyens de s’offrir un chien."

"La police, c’est un refuge pour les alcooliques qu’on n’a pas voulu à la SNCF et aux PTT."

"Tu sais ce qu’il faut pour faire un bon flic ? Un jeu de carte et un décapsuleur."

"Quand vous voyez un flic dans la rue, c’est qu’y a pas de danger. S’il y avait du danger, le flic serait pas là."

"Il a un képi trop petit, ça y serre la tête. Ça empèche la tête de se développer. Ceux qui ont des képis, c’est pour ça qu’ils sont bêtes."

"Les gardiens de la paix, au lieu de la garder, ils feraient mieux de nous la foutre !"

"Les flics ont besoin d’air, il ne faut pas hésiter à leur ouvrir la bouche."

"La police : Si on peut plus donner des coups de poing dans la gueule, des coups de pied dans les couilles et des coups de genou dans les fesses, comment voulez-vous qu’on interroge ? Des fois, ils ne parlent même pas notre langue."

"Dans la police on fait gaffe hein ! On tape avec le plat de la main. Comme ça dans les côtes. Alors ça fait ach’ment mal mais euh, ça fait pas de traces. Ah non ! Parce que on n’a pas droit aux traces. Parce que les mecs quant y z’ont des traces, y paraît qu’y peuvent porter plainte ! Remarquez, heu, y faudrait qu’y viennent au commissariat pour porter plainte. J’les plains les mecs ! Non ! Dans l’ensemble y viennent pas, on n’a pas à se plaindre."

"Les sportifs, le temps qu’ils passent à courir, ls le passent pas à se demander pourquoi ils courent. lors, après ont s’étonne qu’ils soient aussi cons à l’arrivée qu’au départ !"

"Les sportifs c’est des cons, bon. Mais c’est l’esprit d’équipe... ’est des mecs qui sont une équipe, y z’ont un esprit ! Alors ils partagent !"

"Les Français ne sont pas forts dans le sport. avez-vous pourquoi ils ont choisi le coq comme emblème ?C’est parce que c’est le seul oiseau qui arrive à chanter les pieds dans la merde !"

"On connaît les cents soixante-douze pays qui ne vont pas aux Jeux Olympiques. l y en a trois qui y vont : La France, la Belgique, le Liechtenstein. Bonnes chances de médailles de bronze pour la France."

"Mettons qu’ils arrêtent le doping : le tour de France pour arriver le 14 Juillet, eh ben y faudra qu’ils partent à Noël, hein !"

"Mon pote il est balèze. Au ping-pong, il a un truc à lui, j’vous l’dis mais faut pas le dire hein ? Hé... Il vise les yeux. Moi, j’ai joué un peu avec lui, il m’en a mis une de chaque côté, eh ben... Bon, j’ai continué un peu en nocturne pour être poli. Puis après je suis rentré hein, parce que, euh..."


Répondre à cet article

Forum de l'article